Persédélis

D29. Le Yazdi

œuf, farine de blé, lait, cardamome, amandes en bâtonnet, eau de rose

Quiconque goûte les pâtisseries persanes pour la première fois est surpris par leur saveur subtile et raffinée. Elles sont un monde à elles seules ; idéales en dessert, elles se dégustent également à l’heure du thé. Les perses ont depuis longtemps un goût pour les délices sucrés. Quand Hérodote a visité la Perse au Vème siècle avant J.-C., il a mentionné dans son récit de voyage les pâtisseries servies après le plat de viande. 

Les régions de l’Iran ont toutes leurs spécialités, mais la région désertique de Yazd, au centre, est la plus célèbre pour sa large et délicieuse gamme de gâteaux et de pâtisseries sucrées. Le Yazdi en témoigne parfaitement. Il nous offre un voyage instantané au cœur du joyau du désert iranien.  Légèrement sucré et saupoudré de pistaches hachées, il associe un arôme d’eau de rose et le goût de la cardamome.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur email

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email