Persédélis

D30. Ranginak

datte, farine de blé, cannelle, noix émincé

À la cour impériale d’Ispahan, au XVIIème siècle, on préparait des dattes et un mélange au caramel, et on versait le riz sur tout le plat. Une fois refroidi, il était garni d’un joli étalage de pistaches et d’amandes en poudre, d’où son nom, Ranginak signifiant coloré.

Ranginak est un caméléon, qui prend différentes identités selon la culture qui le fabrique. C’est une friandise très populaire en Iran. Il en existe différentes variétés selon les régions. 

Ranginak se distingue de Chirine par la présence de dattes, caractéristique des régions du sud de l’Iran. Les dattes et les noix sont hachées ensemble donnant un goût unique qui contraste avec le goût sucré des dattes.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur email

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email