Persédélis

D5. Halim-Bademdjan

aubergine, viande, riz, safran, lait caillé, oignon caramélisé, menthe caramélisée, pâte croustade

Il est réputé que le Halim, comme beaucoup d’autres plats iraniens, a été inventé par le roi sassanide Khosrow au VIe siècle. Lorsque la Perse a été conquise un siècle plus tard, ce plat est devenu le plat préféré des conquérants. Sa renommée et sa popularité étaient donc assurées et il s’est répandu dans toute l’Asie de l’Ouest, en Asie centrale et dans le sous-continent indien. Le mot Halim désigne la viande effilochée, malaxée avec du blé, faisant référence à l’un des ingrédients de ce plat. Chaque région s’est appropriée et a fait sa propre interprétation de Halim. 

Le Halim-Bademjan ou le Halim d’aubergine est un des plats traditionnels des régions d’Ispahan, Shiraz et de Kerman. Ce Halim se distingue par l’ajout des aubergines dorées avec des oignons, puis pétries avec la viande et le riz. Ce délice est ensuite servi avec de la menthe, des oignons et des noix et on y ajoute du Kashk, c’est-à-dire du lait caillé persan, contribuant à l’équilibre de ce plat.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur email

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email